BedZED, den éischten Ecovillage


Dësen Artikel mat Äre Frënn verbannen:

BedZED: dat éischt Öko-Duerf ass gebuer



An England hunn d'Promoteuren engagéiert fir nohalteg Entwécklung fir d'éischt Kéier e pilot ökologescht Duerf erstallt, ouni d'Benotzung vu fossile Brennstoffer an ouni d'Verëffentlechung vu CO2. Eng spannend Erfahrung, déi aus der Schwäiz a Südafrika ass exportéiert. A Frankräich, ënner dem Impuls vum WWF, HLM Programme sollen dëse Modell bestëmmen.

Zu enger Zäit, wou a Frankräich a méi Gemengen zum Klimawandel alertéiert gëtt, weist e Pilotprojeten, deen a Groussbritannien ofgeschloss ass, beweist datt d'Praxis eng nohalteg Entwécklung an der Skala vun enger Stad z'erreechen ass méiglech. . Am 2000, en ökologeschen Duerf, dorënner 82 Wunnengen an 2 300 m2 Büroen a Geschäfter, gouf am südleche Banlieue vu London am Sutton etabléiert.
Surnommé Bedzed (pour Beddington Zero Energy Development), cet éco-village, unique en son genre, veut démontrer que » l’habitat peut être pensé et construit sans dégrader l’environnement. » Pour atteindre cet objectif, les concepteurs de Bedzed semble avoir réalisé une gigantesque analyse de cycle de vie (ACV), qui consiste à évaluer l’impact environnemental de la vie d’un produit, depuis sa réalisation jusqu’à sa mise au rebut… ou recyclage. Mais si habituellement, on établit le bilan d’un pneu ou d’une télévision, dans le cas de BedZED, c’est toute la vie d’un village (construction des logements, besoins en ressources énergétiques, déplacements, activités professionnelles, vie sociale, gestion des déchets…) dont l’impact environnemental, économique et social a été pensé et évalué. Pour aboutir à l’éco-conception de ce lieu de vie d’un nouveau genre.

Ökologesche Fuere vun der Halschent reduzéiert!

Déi éischt nohalteg Prinzip applizéiert am BedZED ass déi vun der lokaler Schleife: déi maximal Verwäertung vun de lokalen Ressourcen, d'Wiederverwendung an d'Recycling (limitéierter Transport, d'Gestioun vun der lokaler wirtschaftlecher Entwécklung a virun der Konserven). Hei, 90% vun Materialer si vu manner wéi 50 km Ronn (zertifizéiert Holz) a recycéiert (al Eisenbunnen ...). Der Wunneng Design ass wat vun der Energieeffizienz an Liewensqualitéit geduecht: Beton Isolatioun, Sonn, Terrassen a Gaart, Belëftung System mat Hëtzt Erhuelung ... de Gebrauch vun erneierbaren Energien an der akeef vun natierlechen Ressourcen ass Den BedZED-Projet ass e gudde Beispill vun dem realen Wäert vun der Ressource Gebrauch: d'Genesung vum Regenwasser fir Toiletten, elektresch a thermesch Energie déi duerch Biomass gëtt (erhëtzt Holz), erhëtzt d'Hëtzt an Photovoltaik Panelen déi op de Fassad sinn. Dës Elektrizitéit produzéiert souguer et méiglech fir 100% vun den elektresche Gefierer ze ginn fir d'Awunner ze kréien.
Displacements ginn reduzéiert, well Aarbechtsplazen ginn proposéiert, lokal Geschäfter sinn erstallt, an e Liwwersystem fir frësch Produkter aus der Regioun existéiert.
Am Endeffekt huet dës Rationalisatioun d'BedZED fir 50% säin ökologeschen Hannergrond ze reduzéieren. Fir eng Magnitude ze fannen, am Verglach zu konventionellen Wunnengen, ass d'Heizung duerch 90% reduzéiert ginn, de gesamten Energieverbrauch vu 70%, an de Volume vu 75% Offall.

Habitat durable » facile, abordable et attractif »

BedZED a été conçu par la Fondation Peabody, la plus importante organisation caritative de Londres consacrée à l’habitat, en collaboration avec le Groupe de développement BioRegional, groupe environnementaliste très actif et l’architecte Bill Dunster, réputé pour son intérêt dans les maisons solaires. Un trio aux desseins à la fois simples et ambitieux, comme l’expliquent Jean-Paul Jeanrenaud, du WWF international, association ayant soutenu le projet dès le départ, et Pooran Desai, directeur de BioRegional : » (…) Faire du concept de durabilité quelque chose de facile, d’attractif et de moins cher. L’objectif global était de permettre aux gens de vivre d’une manière durable dans une empreinte écologique de deux hectares, soit l’espace environnemental moyen disponible par personne dans le monde. Et ce, sans pour autant sacrifier le confort et les avantages liés à un style de vie moderne et mobile. »
Un pari gagné semble t-il, car BedZED n’est pas réservé à une élite » bobo » ou à des militants extrémistes. Plus de la moitié des logements ont été réservés par la Fondation Peabody pour des familles à faibles revenus, et les habitations ont été vendues à un prix égalant ceux du marché traditionnel, le surcoût de certaines installations étant comblées par les revenus fournis par les activités de commerces et de bureaux développés dans BedZED. Le confort moderne n’est pas sacrifié, baignoire et non douche dans les salles de bain, four et cuisinières électriques, machine à laver individuelle… Le village est par ailleurs doté de lieux de vie communautaires : centre de santé, club sportif, terrain de jeux, garderie, cafés, restaurants…

Déi nei WWF Dierfer

BedZED a été primé en juillet 2000 par l’Institut Royal des Bâtisseurs et des Architectes (IRCA) et va servir d’inspiration au programme de logement prévu par le gouvernement anglais (1 million de logements sur 10 ans !). L’Afrique du Sud, la Chine ou encore le Portugal nouent des partenariats pour des programmes de construction. » L’ensemble des régions anglaises s’est engagé dans un calcul de leur empreinte écologique et la construction de scénario macro, et un réseau mondial est en train de se constituer pour mettre en place des sites pionniers vivant selon les principes de durabilité démontrés à BedZED », se félicite Thanh Nguiem, membre bénévole de la direction générale du WWF, à l’origine d’une structure franco-britannique pour importer l’approche de BedZED dans l’Hexagone. En France, le WWF, très enthousiaste, se réjouit déjà de programmes de réhabilitation et de construction d’HLM selon les critères durables de BedZED, en partenariat avec des entreprises (Caisse d’épargne, Nature & Découvertes…) et de grandes villes intéressées (Nantes, Lyon, Lille….)

Source: novethic.fr


Facebook Kommentaren

Hannerlooss eng Bemierkung

Är E-Mail-Adress gëtt net publizéiert ginn. Néideg Felder sinn markéiert *