Washington erkennt datt Treibhaut Gasen verantwortlech fir d'Erweiderung vun der globaler Erwiermung.

Dësen Artikel mat Äre Frënn verbannen:

De Bericht, deen dem Kongress vum James Mahoney, dem Generalsekretär vum Staat fir Klimafuerschung ënnerleien ass, weist datt Treibhausgase déi Haaptursaach fir d'Erwiermung vun der Welt. Mä dës Tatsaach war bis elo vun der Bushadministration verweigert.

En effet, G.W Bush a toujours refusé de ratifier le protocole de Kyoto (signé pourtant par l’administration Clinton). En mars 2001, il déclarait: « je ne pense pas que l’Etat doive exiger que les centrales réduisent leurs émissions de gaz carbonique, car ce gaz n’est pas un  » polluant  » selon la loi sur la salubrité de l’air. » et « je suis opposé au protocole de Kyoto […] parce qu’il porterait gravement atteinte à l’économie des Etats-Unis. ». Il avait ensuite écarté le problème en prétextant l’origine bureaucratique des documents qui démontraient l’origine humaine du réchauffement de la planète. Il satisfaisait en cela les exigences des lobbies de l’énergie qui avaient largement financé sa campagne.

Mais cette attitude contraire au bon sens avait peu à peu fait s’élever les voix de certains de ses collaborateurs et industriels que son plan « climat vision » n’avait pas réussi à faire taire. Enfin, avec le rapport Mahoney, signé par les secrétaires d’Etat à l’énergie et au commerce, c’est sa propre administration qui le contredit officiellement. Il lui sera difficile de ne pas en tenir compte.

Fir méi erauszefannen: liesen de Fichier op Radio-canada.ca


Facebook Kommentaren

Hannerlooss eng Bemierkung

Är E-Mail-Adress gëtt net publizéiert ginn. Néideg Felder sinn markéiert *